Basse Vision en Pratique

Info Malvoyant basse vision pour Patient, Proche et Professionnel de Santé

By

Cours de mathématique avec un Topaz 22″

Nos patients sont formidables. Aujourd’hui, nous publions le témoignage de M. Daniel A. , professeur de mathématique souffrant de Dmla, que nous avons reçu à notre centre d’essai de Montparnasse :

Je suis atteint d’une dmla sévère avec acuité visuelle quasiment nulle. Je ne « vois » que les contrastes ombre-lumière et les « grosses » formes. J’ai besoin d’assistance pour me déplacer. Je ne peux absolument pas lire et pourtant il le fallait pour me permettre d »assouvir ma passion : les mathématiques.

J’aide des jeunes lycéens de la seconde à la terminale et je rédige des démonstrations de sujets de niveau math-sup.

  1. A l’ordinateur (iMac écran 20″) je tape sur un clavier dont les caractères ont été doublés par des caractères « grossis » et « noirs » autocollants et j’utilise la fonction « zoom » de l’ordinateur.
  2. Pour lire le textes :
  • j’ai d’abord utilisé « l’actiloupe », puis la « froggyloupe » (aussi proposé par confort visuel). cet appareil permet de lire une partie d’une page … en déplaçant la page sous la loupe. La froggy présente, par rapport à l’actiloupe, l’avantage de pouvoir écrire sur la page (chèque, signature du courrier, …).
  • J’utilise maintenant le téléagrandisseur Topaz(toujours proposé par confort visuel) et … là, le confort de lecture, d’utilisation et d’exploitation d’un document a complètement changé :
    •  l »autofocus permet de lire nettement toute partie d’un document; en particulier en passant de la page de gauche à la page de droite d’un livre où l’épaisseur du document a changé.
    • l’extrême mobilité du chariot permet de « parcourir » aisément la totalité d’un document : très utile et très efficace pour étudier des graphiques et des figures géométriques et pour lire l’expression complète du terme général d’une suite surtout avec la fonction Photo.
    • le grandissement variable avec une large « plage » de variation augmente encore le confort de lecture
    • les différents modes de lumière et d’éclairage permettent d’adapter la lecture à sa propre capacité visuelle : c’est évidemment un plus.

Avec ce Topaz, je « travaille » avec plaisir et beaucoup plus de possibilités et moins de fatigue qu’avant . Bref, cet instrument « génial » m’a vraiment séduit.

Nous tenons à remercier M. Daniel A. pour son témoignage qui pourra inciter certains patients à franchir le pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *