Optimiser la batterie d’une loupe électronique

loupe-electronique-2Les loupes électroniques rendent de précieux services dans la vie quotidienne. Autonome, elles permettent la lecture de courriers et notices, de comprendre le contenu d’un paquet, de ne pas se tromper de bouton, de lire un prix ou un horaire à l’extérieur, etc. Ces loupes utilisent des batteries rechargeables. Voici quelques conseils pour optimiser leur autonomie.

Quelle est l’autonomie d’une loupe électronique ?

L’autonomie des loupes électroniques est comprise entre 1h et 4h selon les modèles. Dans la plupart des cas, cette autonomie est suffisante au quotidien pour une utilisation classique. Afin d’économiser les batteries, un grand nombre de loupe dispose d’un arrêt automatique ou d’une mise en veille lorsque la loupe n’est plus utilisée. En pratique, la mise en veille se déclenche lorsque l’image n’a pas bougé depuis 30 secondes ou plus.

Il existe deux types de batteries, qui chacun possède des avantage et des inconvénients :

  • pile-rechargeable-nimhCertaines loupes sont équipées de piles rechargeables NI-MH. C’est par exemple le cas de la loupe Ruby. Ces piles rechargeables sont disponibles dans le commerce pour quelques dizaines d’euros. On les retrouve également dans les téléphones sans-fil domestiques. Elles peuvent être changé directement par l’utilisateur. En général, elles supportent une bonne centaine de cycle de charge/décharge avant de voir leur capacité diminuer, à condition de bien les utiliser : voir plus bas.
  • batterie-li-ion
    D’autres loupes électroniques possèdent des batteries Li-Ion qui ressemblent à celles utilisées dans les téléphones portables. Ces batteries sont plus performantes, mais elles sont plus complexes et moins disponibles dans le commerce et les loupes qui en sont équipées ne permettent généralement pas que l’usager fasse le changement de batterie. La charge de ces batteries nécessitent un protocole très strict qui est en général directement géré par le chargeur de la loupe. L’autonomie de ces batteries est en général supérieure, au prix d’une moindre possibilité d’intervention.

Les règles pour un bon fonctionnement

Pour optimiser l’autonomie des batteries, quel que soit le modèle, il faut respecter des règles simples. Dans le cas contraire, l’autonomie de la loupe peut diminuer considérablement au bout de quelques dizaines de charge seulement.

  • Pour les 3 premières utilisations, attendre la décharge complète des batteries et faire une recharge complète. Les premières charges/décharges sont importantes pour calibrer l’électronique. Quelques bons cycles vont permettre de bien maintenir la capacité de la batterie dans le temps.
  • Nettoyer les contacts. Avec le temps, ou lorsque l’on a manipulé les batteries à la main, un mince film de graisse ou d’oxyde peut recouvrir les contacts. Ce mince film augmente la résistance électrique de la batterie, ce qui trompe l’électronique du chargeur en lui faisant croire que la batterie est en fin de charge. Pour nettoyer les contacts, utiliser un coton imbibé d’alcool et frotter doucement.
  • Ne pas utiliser la loupe branchée en permanence sur le secteur. En effet, la batterie va être constamment sous charge. L’effet mémoire des batteries va diminuer progressivement sa capacité.
  • ne pas interrompre la charge avant charge complète. Laisser votre loupe se recharger jusqu’au bout.
  • Limiter les micro-utilisations avant recharge. Cette situation se produit lorsqu’un utilisateur recharge sa loupe après 15 minutes d’utilisation seulement. Avec le temps, la répétition de ces micro charges/décharges va aboutir par effet mémoire à une diminution importante de la capacité de la loupe.

Que faire si la capacité de votre batterie a diminué

Voici nos conseils fondés sur notre expérience :

  • Ne pas utiliser la loupe en permanence sur le secteur.
  • Charger complétement la batterie, puis utilisez la jusqu’à décharge complète sans recharge. Refaire cette procédure 3 fois.
  • Nettoyer les contacts à l’alcool.
  • Si malgré cela, la capacité ne remonte pas, changer les batteries. Les piles rechargeables Ni-MH sont disponibles pour 20 euros dans les magasins spécialisés, Fnac, Darty, Boulanger, etc. Et lors des premières utilisations, faire 3 cycles de charge complète / décharge complètes.

Pour conclure, notre expérience après plusieurs années de pratique des loupes électroniques est que ces règles simples permettent de résoudre la plupart des problèmes de diminution de capacité de la batteries. Et nous espérons que ce guide vous sera utile.

2 réactions sur “ Optimiser la batterie d’une loupe électronique ”

  1. hautreux Réponse

    bonjour,
    avez-vous des batteries pour loupe LEA 4.3?
    qu’elle est son tarif?
    cordialement

  2. Claudie PATERNOTTE Réponse

    Merci pour tous ces conseils, l’utilisatrice de la loupe est ma mère atteinte de DMLA à un stade avancé.
    Nous sommes à la recherche d’une batterie 2500 mAh 3.7 V intensité 9.25 Wh
    Pourriez-vous me donner une possibilité de trouver cette batterie ?
    Je vous en serais très reconnaissante.
    Cordialement
    Mme Paternotte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.