Basse Vision en Pratique

Info Malvoyant basse vision pour Patient, Proche et Professionnel de Santé

By

Pour ou Contre le Transition

Le traitement photochromique Transition permet au verre de lunettes de devenir sombre en plein soleil. Il fait actuellement l’objet de campagnes publicitaires à la TV ou dans les magazines. C’est l’occasion de faire le point sur son intérêt pour les patients souffrants de Dmla ou de Basse Vision :

Un verre qui s’adapte à la lumière

Le traitement Transition est conçu par la société Transition Optical. L’intérêt de ce traitement est mis en évidence dans ce spot TV :

Comme on le peut le voir, les verres Transitions s’adaptent à la lumière : ils sont clairs lorsque l’on est à l’intérieur, et sombres lorsque l’on s’expose au soleil. Le gain de confort visuel est évident puisqu’en apparence la paire de Transition remplace une paire de lunettes de vue ET une paire de lunettes de soleil. Alors, s’agit-il du traitement idéal ? Bien que pratique pour la plupart des patients, je trouve qu’il subsiste cependant quelques limitations, en particulier pour un patient malvoyant.

Quelques petites limitations

En premier lieu, le changement de teinte n’est pas tout à fait instantané. Lorsque l’on rentre dans un magasin, par exemple, il faut attendre quelques secondes pour que le verre s’éclaircisse suffisamment. La vitesse de changement s’est beaucoup amélioré sur les dernières générations de Transition. Mais attention de prévenir le patient afin de s’assurer que ce n’est pas rédhibitoire pour lui. En effet, pendant la phase d’éclaircissement, la patient est victime d’un « black-out » très désagréable.

Autre surprise : le verre Transition reste assez clair derrière une vitre ou un pare-brise. Pourquoi : tout simplement parce que la vitre filtre les UV du soleil, qui provoque normalement l’assombrissement du verre Transition. Pour la conduite, on s’orientera vers d’autres solutions.

Si après les avoir expliqué il s’avère que ces deux situations sont critiques pour le patient, j’aurai tendance à préconiser non pas un traitement Transition, mais plutôt une paire de surlunettes polarisantes. En terme de budget, la paire de sur-lunettes coûte environ 60 euros, ce qui est comparable au surcoût d’un Transition. De plus, la surlunettes s’enlève instantanément, et procure une protection supérieure pour la réverbération, et pour la lumière périphérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *