Basse Vision en Pratique

Info Malvoyant basse vision DMLA pour Patient, Proche et Professionnel de Santé

By

Séminaire Améliorer son Confort Visuel à la Maison

Le jeudi 20 avril 2017 à 14h30, nous animerons un séminaire de 2h sur le thème du Confort Visuel à la maison :

  • Soigner son éclairage pour chaque activité
  • Optimiser son confort visuel dans chaque pièce de la maison
  • Faire de l’écran un ami

Ce séminaire est gratuit. Inscription au 01 71 72 58 00 ou par mail à : accueil@espace-idees.fr. La brochure complète des séminaires est disponible ici.

L’Espace Idée Bien chez Soi est une initiative des caisses de retraite AGIRC et ARRCO. Son objectif est de vous accompagner pour trouver les solutions pour bien vivre chez vous plus longtemps. Infos pratiques :

Horaires :
Accès libre du lundi au vendredi
de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30.

Accès :
7, cité Paradis – 75010 Paris
(face au 60-62 rue d’Hauteville)

Tél. : 01 71 72 58 00

Parking : Gare de l’Est, Franz Liszt.

Métro : Poissonnière (L7),
Bonne Nouvelle (L8 et 9),
Château d’Eau (L4).

Bus : 32 (Hauteville)

Plan :

By

Nouveau Lampadaire pour malvoyant

Nous venons de lancer un lampadaire DMLA directement issu de notre lampe DMLA.
lampadaire malvoyant
Ce lampadaire dispose d’un filtre amovible spécial. Sans filtre, il procure une excellente lumière du jour. Avec filtre, la lumière bleue <470 nm est filtrée à 100%. Ce lampadaire peut être déplacé grâce au support à roulettes. Il est idéal pour la lecture en fauteuil ou au lit.
En savoir plus.

By

2017, arrivée de l’Intelligence Artificielle en Basse Vision ?

Meilleurs Voeux pour cette nouvelle année ! C’est l’occasion de s’interroger sur les dernières évolutions dans le secteur de la Basse Vision. L’année qui se termine a en effet été riche en nouveautés. Et nous pouvons parier que ces tendances vont se poursuivre en 2017.

La Révolution ORCAM

L’année 2016 a vu la commercialisation en France des lunettes ORCAM. lunettes-myeye-orcam-pour-cat Cette lunette est équipée d’une caméra qui permet une lecture quasi instantanée des textes pointés avec le doigt. Par rapport aux systèmes précédents, les lunettes ORCAM présentent un double avantage : la lecture est quasi-instantanée, et l’ensemble est suffisamment miniaturisé pour tenir sur une paire de lunettes. Le résultat est vraiment bluffant. Ajoutons que l’ORCAM arrive également à reconnaître des visages.
L’ORCAM est le premier exemple de l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le secteur de la Basse Vision. L’Intelligence Artificielle est le moteur de l’ORCAM. C’est elle qui permet d’obtenir de telles performances en lecture. Rappelez-vous les systèmes antérieurs : il fallait un scanner et un ordinateur. Il fallait scanner le texte, puis faire tourner un logiciel d’OCR (Optical Caracter Recognition) et enfin un logiciel de synthèse vocal. L’ensemble prenait au moins 30 secondes, pour un résultat pas toujours à la hauteur (surtout lorsque le texte n’était pas horizontal par rapport à la caméra).
Les technologies d’intelligence artificielle utilisant des caméras se développent très rapidement. Pour preuve, Google arrive aujourd’hui à faire circuler une automobile sans conducteur à l’aide de ces technologies.

On peut donc prévoir que ces technologies vont continuer à s’améliorer. Peut-être que l’ORCAM pourra prochainement lire les caractères manuscrits. Fonctionner encore plus longtemps. Etre encore plus miniaturisée. Les options sont nombreuses. Il est probable que l’ORCAM, et ses concurrentes qui ne sauraient tarder, bénéficieront des avancées de l’intelligence artificielle dans les autres secteurs, comme l’Automobile, l’Aéronautique ou la Médecine.

By

Nouveau Catalogue 2017 disponible

Notre nouveau catalogue Aides à la Vision est disponible ici. Disponible en téléchargement, ou catalogue papier 16 pages expédié par La Poste. Bonne lecture.

1ere-page-catalogue-tsl-2017

By

Accessibilité : contraste insuffisant dans l’ascenseur

panneau ascenseur avec mauvais contraste

La lecture des panneaux dans les ascenseurs peut parfois représenter une gageure pour les patients malvoyants. La photo ci-dessus présente un exemple tiré de notre proche environnement. Les textes et chiffres mesurent plus de 3 cm en hauteur; le grossissement est donc correct si l’on se place devant le panneau pour la lecture, ce qui est possible. Cependant, les chiffres correspondants aux étages ont été inscrits en noir. Le fond est constitué par un élégant panneau en métal brossé. Conséquence : les chiffres inscrits en blanc perdent tout contraste sur ce fond gris lumineux. Les indications inscrites en blanc ou jaune (ouverture porte, alarme) gardent leur contraste. Une solution consisterait donc à écrire les nombres des étages eux-aussi en blanc.

En pratique, comment vont se débrouiller les patients malvoyants pour indiquer le bon étage ?

  • Une partie d’entre eux vont demander à un tiers d’appuyer sur l’étage
  • D’autres vont se poster devant le panneau des étages et tenter de modifier le contraste en faisant de l’ombre avec leur main
  • Certains vont scruter scruter les chiffres, en se baissant devant le panneau
  • Les chiffres étant en relief, certains vont chercher à lire le numéro de l’étage avec le bout des doigts

L’étage étant annoncé par une voix de synthèse, les patients malvoyants n’ont – à priori – pas de difficulté pour savoir à quelle étage l’ascenseur vient d’arriver. A condition qu’il ne soit pas en plus mal entendant.

Il existe de nombreuses situations de la vie quotidienne qui présentent ce type de difficulté. Des situations simples deviennent complexes pour un patient mal voyant. La prise en compte de ces situations s’améliore dans le cadre des nouvelles normes d’accessibilité. Néanmoins, comme le montre notre exemple, il reste encore des situations inconfortables. Ces dernières pourraient être résolues assez simplement, et il faut souhaitez que les architectes et les designers les prennent mieux en compte afin de permettre un meilleur confort de vie au quotidien.

N’hésitez pas vous aussi à partager sur ce blog vos exemples de situations délicates.