Basse Vision en Pratique

Info Malvoyant basse vision DMLA pour Patient, Proche et Professionnel de Santé

By

Nouveau Catalogue 2017 disponible

Notre nouveau catalogue Aides à la Vision est disponible ici. Disponible en téléchargement, ou catalogue papier 16 pages expédié par La Poste. Bonne lecture.

1ere-page-catalogue-tsl-2017

By

Accessibilité : contraste insuffisant dans l’ascenseur

panneau ascenseur avec mauvais contraste

La lecture des panneaux dans les ascenseurs peut parfois représenter une gageure pour les patients malvoyants. La photo ci-dessus présente un exemple tiré de notre proche environnement. Les textes et chiffres mesurent plus de 3 cm en hauteur; le grossissement est donc correct si l’on se place devant le panneau pour la lecture, ce qui est possible. Cependant, les chiffres correspondants aux étages ont été inscrits en noir. Le fond est constitué par un élégant panneau en métal brossé. Conséquence : les chiffres inscrits en blanc perdent tout contraste sur ce fond gris lumineux. Les indications inscrites en blanc ou jaune (ouverture porte, alarme) gardent leur contraste. Une solution consisterait donc à écrire les nombres des étages eux-aussi en blanc.

En pratique, comment vont se débrouiller les patients malvoyants pour indiquer le bon étage ?

  • Une partie d’entre eux vont demander à un tiers d’appuyer sur l’étage
  • D’autres vont se poster devant le panneau des étages et tenter de modifier le contraste en faisant de l’ombre avec leur main
  • Certains vont scruter scruter les chiffres, en se baissant devant le panneau
  • Les chiffres étant en relief, certains vont chercher à lire le numéro de l’étage avec le bout des doigts

L’étage étant annoncé par une voix de synthèse, les patients malvoyants n’ont – à priori – pas de difficulté pour savoir à quelle étage l’ascenseur vient d’arriver. A condition qu’il ne soit pas en plus mal entendant.

Il existe de nombreuses situations de la vie quotidienne qui présentent ce type de difficulté. Des situations simples deviennent complexes pour un patient mal voyant. La prise en compte de ces situations s’améliore dans le cadre des nouvelles normes d’accessibilité. Néanmoins, comme le montre notre exemple, il reste encore des situations inconfortables. Ces dernières pourraient être résolues assez simplement, et il faut souhaitez que les architectes et les designers les prennent mieux en compte afin de permettre un meilleur confort de vie au quotidien.

N’hésitez pas vous aussi à partager sur ce blog vos exemples de situations délicates.

By

Arrivage d’ horloges à gros chiffres chez MUJI

horloge-muji

Pour celles et ceux qui recherchent des horloges à gros caractères, signalons un arrivage important de modèles dans Les magasins MUJI. Il s’agit de modèles à aiguilles, ou dotés d’un gros afficheur à cristaux liquides.

By

Test terrain des lunettes MY EYE d’ORCAM près du nouveau Centre Rabelais

Ci-dessous une vidéo proposant un test réel des lunettes My Eye Orcam par Adil El Maftouhi du centre Rabelais à Lyon.
Ce test a été réalisé en conditions réelles : sur la carte des boissons dans un café (peu éclairé), et dans la rue. Il a été enregistré en une seule prise, sans répétition ni montage. Autant dire que, pour nous, le résultat est très convaincant.

By

Myopes forts : présentation de l’Association Maculopathie Myopique – AMAM – par le Pr Nicolas Leveziel

pr-levezielEn France, 2% de la population souffre de Myopie forte. L’ AMAM – Association Maculopathie Myopique – s’adresse à ces patients. Interview du Pr Nicolas Leveziel, Ophtalmologiste, chef du service d’Ophtalmologie au CHU de Poitiers.

1) Qu’est-ce que l’Association AMAM ?
L’association AMAM (association maculopathie myopique) est une association de patients (loi 1901) dont le but est d’aider les patients souffrants de myopie forte. Cette association regroupe des patients de tout âge souffrant de myopie forte et dispose d’un comité scientifique. Le but de cette association est d’informer les patients myopes forts (correction optique de -6 dioptries ou plus) des complications potentielles associées à la myopie forte (atrophie, néovaisseaux, rétinoschisis, décollement de rétine…), de les aider dans leur vie quotidienne, en militant par exemple pour une meilleure prise en charge des lunettes ou des lentilles, ou des appareils de basse vision, et de les fédérer autour de leur pathologie afin qu’ils ne se sentent plus isolés.

2) Combien de personnes sont concernées par cette maladie ?
En France, 2% de la population souffre de myopie forte, et 0.5% de la population souffre de myopie très forte (plus de -10 dioptries de correction optique). De plus les perspectives épidémiologiques laissent entendre un doublement des cas de myopie forte d’ici 30 ans, en rapport avec les modifications de nos modes de vie (travail de près, utilisation des smartphone..).
Il s’agit donc d’un véritable enjeu de santé publique.

3) En pratique, que propose l’Association ?
L’association propose une information et une fédération des myopes forts pour qu’ensemble ils puissent améliorer le dépistage et la prise en charge de leur maladie.

4) Comment adhérer à l’Association ?
Les informations utiles pour adhérer à l’association figurent sur le lien ci-dessous:
http://www.amam-myopie.fr/
amam-myopie